ROMUALD ROUDIER THÉRON → Projets | Projects Écrits | WritingsÀ propos | About

Livres | Books
Contraintes #2
Contraintes #1
Contraintes - hors série
La Part Manquante

Expositions | Shows
Les aventures d'Arthur, Odile et Franz
Lancement Contraintes #1
Madame Godard
Paroles, Paroles
Que s'est-il passé à Marienbad ?
I'm too sad to tell you (acte 2.0)

La Part Manquante
Les Nuits américaines
PRGC 5002

Autres dispositifs | Others apparatus
On time
Home movies I
The reader
How to speak with books
L'énigme de Charles Lutwidge Dodgson

 

Romuald Roudier Théron

La Part manquante

Montage de vidéos youtube, 11 min. environ
Galerie Michel Journiac, Paris
Promotion master 2 STE 2010 - 2011, Paris 1 Panthéon-Sorbonne

Avec les oeuvres de Julien Audebert, Aline Biasutto, Stefan Brüggemann, Gino De Dominicis, Clémence de Montgolfier, Jason Dodge, Viktor Freso et Julius Koller, Ryan Gander, Mario Garcia Torres, Manuel Houssais, Norma Jeane, Ben Kinmont, Kris Martin, Marianne Mispelaëre et Guillaume Barborini, Hiroshi Sugimoto, Herman Van Ingelgem.

De nature évanescente ou existant à travers un objet tangible, les œuvres proposées fonctionnent comme des intercesseurs, des supports donnant accès à une autre dimension, reprenant ainsi le sens de ce que Kendall Walton entend par image, à savoir un « prop » (soutien, point d’appui) qui déclenche un processus imaginatif « générateur de vérité fictionnelle » . Lorsque l’image en question ne figure pas : il s’agit de se demander dans quelle mesure l’absence, le manque parvient à générer une image. Parmi les artistes réunis certains montrent parfois des objets agrémentés d’un discours restituant une part de l’œuvre, d’autres peuvent tout aussi bien exposer des espaces vierges laissant libre cours à l’imagination. Quelque soit le degré de matérialité, il subsiste dans ces constructions des données manquantes, des zones laissées invisibles qui refusent de se livrer entièrement. Les œuvres présentées agissent comme des injonctions muettes, déguisées ; construites comme de possibles énigmes, jouant de l’ellipse ou de la disparition.

© Photo Céline Bertin

Romuald Roudier Théron

Romuald Roudier Théron

Romuald Roudier Théron

Romuald Roudier Théron