ROMUALD ROUDIER THÉRON → Projets | Projects Écrits | Writings

 

À propos | About

Livres | Books
Contraintes #2
Contraintes #1
Contraintes - hors série
La Part Manquante

Expositions | Shows
Les aventures d'Arthur, Odile et Franz
Lancement Contraintes #1
Madame Godard
Paroles, Paroles
Que s'est-il passé à Marienbad ?
I'm too sad to tell you (acte 2.0)
La Part Manquante
Les Nuits américaines
PRGC 5002


Autres dispositifs | Others apparatus
On time
Home movies I
The reader
How to speak with books
L'énigme de Charles Lutwidge Dodgson

 

JLG - Romuald Roudier Théron

Madame Godard

En collaboration avec Camille Azaïs et Mathilde Lesueur
Festival du film de Cabourg
Juin 2013

« Pourquoi nous reprocher notre goût de la citation ? Les gens, dans la vie, citent ce qui leur plaît. Je montre donc des gens qui font des citations : seulement, ce qu’ils citent, je m’arrange pour que ça me plaise aussi à moi. Pourquoi se gêner. Si vous avez envie de dire une chose, il n’y a qu’une solution : la dire. »
Jean-Luc Godard

Troisième et dernier volet d’un cycle d’expositions sur les relations d’influence entre l’art contemporain et le cinéma, «Madame Godard » propose de revenir sur le film Une femme est une femme de Jean-Luc Godard sous la forme d’une conférence vidéo, à partir d’une mise en reseau des différentes références du film. Réalisé en 1961, le second long-métrage du réalisateur français associe nostalgie du music- hall, clin d’œil au répertoire cinématographique de la nouvelle vague et témoignage de ses relations tumultueuses avec Anna Karina ; ceci autour d’une intrigue simple : Angéla (Anna Karina) veut un enfant, elle le veut tout de suite, et si Emile (Jean-Claude Brialy) n’est pas prêt à le lui faire, elle ira voir du côté d’Alfred (Jean-Paul Belmondo), l’ami d’Émile. Une femme est une femme peut alors se comprendre comme une déclaration d’amour du cinéaste à sa jeune femme, alors que les noces du couples ont lieu pendant le tournage même du film : le réalisateur n’hésite pas à y intégrer des scènes tirées de leur propre vie conjugale provoquant parfois la colère ou les fous rires d’Anna.

« La réalité qui suscite l’émotion dans Une femme est une femme n’est pas dans le drame décrit par le scénario, mais dans l’histoire qui se déroule hors champs entre Godard et Karina. C’est le vrai sujet du film, histoire d’amour et de conflit, sous la forme d’une fantaisie »
Richard Brody in Jean-Luc Godard, tout est cinéma


Madame Godard - An american in Paris


JLG - Romuald Roudier Théron


JLG - Romuald Roudier Théron